Menu | Contenu | Recherche | Contact

Office Public de la Langue Bretonne

MENU

Enseignement

Convention Etat-Région 2015-2020

Vous pouvez télécharger ici la convention entre l'Etat et la région Bretagne.

L’enseignement de la langue bretonne est un des chantiers les plus importants pour assurer sa pérennisation. L’Office Public consacre une grande partie de son activité à la structuration et au développement des modes de transmission du breton à l’école.

Trouvez votre école en utilisant le moteur de recherche

Trouvez votre école grâce à cette carte

Pour télécharger la liste des établissements bilingues par commune et par département, précisant l'adresse, le numéro de téléphone et le courriel de chaque site, cliquez ici.

Enseignement bilingue

Voir l'image en grand Croissance des effectifs bilingues depuis 1977Les différentes possibilités d’apprentissage du breton répondent à des besoins spécifiques et à des publics différents. L’enseignement bilingue français-breton, qui permet de former des locuteurs complets, en constitue le fer de lance. Il concerne aujourd'hui plus de 15.000 élèves dans plus de 140 communes et plus de 400 établissements. Son développement est continu et important depuis l’ouverture du 1er site bilingue il y a plus de 30 ans, aussi bien en termes d’effectifs que de couverture géographique. Le réseau des communes disposant d’au moins 1 site bilingue s’est remarquablement densifié.

Il existe 3 filières bilingues : les écoles immersives Diwan, les classes bilingues de lenseignement public et celles de l'enseignement catholique.

Diwan a ouvert la première maternelle bilingue en 1977. Cette filière se distingue par la pratique de l’immersion qui a été mise au point par les écoles francophones du Québec : à l’école les enfants se trouvent plongés dans un environnement brittophone qui favorise l’expression naturelle dans la langue.

Depuis 1982, l’Éducation nationale met en place des classes bilingues au sein de ses établissements. Les enseignements sont dispensés en breton et en français selon le principe de la parité horaire. Le Rectorat et l'OPLB travaillent ensemble à l'ouverture de nouvelles filières dans le 1er degré selon un protocole académique de travail collaboratif.

Depuis 1990, l’Enseignement Catholique dispose également de classes bilingues qui fonctionnent elles aussi selon le principe de la parité horaire.

En classe bilingue, la langue bretonne n’est pas seulement un objet d’étude, c’est d’abord, au même titre que le français, une langue d’apprentissage, de la maternelle jusqu'au lycée. Les programmes d’enseignement sont identiques à ceux des autres classes ou écoles.

Conscients que choisir l’enseignement bilingue c’est offrir à leurs enfants le meilleur départ possible dans la vie, de plus en plus de parents y inscrivent leurs enfants. Pour mieux connaître les avantages du bilinguisme scolaire, nous vous invitons à consulter cette plaquette.

Enseignement de la langue

Les élèves scolarisés dans le 1er et le 2d degré sans être inscrits dans une filière bilingue peuvent bénéficier de 2 types d’enseignement du breton : l’initiation et l’enseignement optionnel. Près de 14 000 élèves étaient concernés par l’un de ces modes d’enseignement du breton, de la maternelle au lycée, pour l’année 2012/2013.

A ce jour, l’initiation à la langue bretonne est proposée dans près d’un ¼ des écoles publiques du Finistère. Voir l'image en grand % d'élèves dans les écoles maternelles publiques du Finistère


Près de 8 000 élèves suivent une initiation au breton dans le cadre du dispositif du Conseil général du Finistère soutenu par le Conseil régional de Bretagne soit près du ¼ des effectifs monolingues de l’enseignement public du 1er degré. Cette sensibilisation fait partie du projet d’école. L'initiation offre aux élèves qui ne sont pas scolarisés dans les filières bilingues un premier contact avec la langue. Selon les écoles, l'initiation dure entre 1 et 3 heures hebdomadaires. Il s’agit de chansons, comptines, jeux et plus largement de notions sur la langue, dans le but de les sensibiliser.


L’enseignement optionnel dans les collèges et les lycées concerne près de 5 000 élèves.

Vous pourrez trouver les collèges et les lycées proposant cette offre sur cette carte. Au collège, 1 à 2 heures hebdomadaires peuvent être proposées de la 6e à la 3e. L'enseignement porte sur la langue mais aussi sur la culture. En 4e et en 3e, des cours hebdomadaires de 1 à 3 heures peuvent être dispensés en tant que Langue Vivante 2 (LV2) ou comme matière optionnelle. Au lycée, il est possible de choisir le breton en Langue Vivante 2 ou en Langue Vivante 3 de la seconde à la terminale. La langue bretonne peut être présentée au diplôme national du brevet et au baccalauréat. Pour mieux connaître l’enseignement optionnel, nous vous invitons à consulter ce dépliant.

Lorsque des cours de breton ne sont pas proposés pour le moment dans le collège ou lycée de secteur, une dérogation pour aller dans un autre établissement peut être demandée.

Devenir enseignant

Vous pouvez téléchargez ici le dépliant mis en place par l'OPLB et le Rectorat.


Pour devenir enseignant bilingue dès le début de carrière

Les professeurs bilingues sont recrutés au même niveau de diplôme que les autres enseignants : il leur faut être titulaire d’un Master pour valider l’admission au concours.

Pour bien préparer ce concours, sachez qu’il existe des Masters « Enseignement bilingue » à l'IUFM la Bretagne pour le public, à Kelenn pour Diwan et à l’ISFEC pour le privé.

Les titulaires d’un Master (ou les candidats inscrits en Master 2) peuvent passer le concours spécial « langues régionales » pour le 1er degré ; pour le 2nd degré, il existe un CAPES de breton (CAFEP pour le privé).

Professeurs titulaires : comment passer au bilinguisme ?


Chaque année, des enseignants titulaires choisissent de passer de la filière monolingue vers la filière bilingue. Leur expérience précédemment acquise est très utile pour la prise en main d’une classe et pour eux, c’est souvent la source d’un nouveau dynamisme dans leur métier d’enseignant. Voir l'image en grand Chaque année, le nombre d'enseignants bilingue croît.

Il existe plusieurs façons d’intégrer la filière bilingue :

- Si vous parlez déjà breton, vous pouvez demander au corps d’Inspection de valider votre niveau. Vous pouvez également passer un diplôme d’État, le Diplôme de Compétence en Langue (DCL) afin d’évaluer votre niveau selon le cadre européen commun de référence.

- Si vous ne parlez pas breton, vous pouvez vous former dans le cadre de la formation professionnelle : il existe des dispositifs très efficaces et en 6 mois, vous apprendrez la langue ; vous pourrez ensuite poursuivre éventuellement votre apprentissage par une formation supérieure de 3 mois. Le coût de ces formations peut être pris en charge en bonne partie par votre employeur et vous pouvez également bénéficier d’aides financières pendant cette période de formation.

Les aides financières


Le dispositif “Skoazell” est une aide attribuée par le Conseil régional de Bretagne. Elle concerne les personnes qui préparent un Master d’enseignement bilingue. Le montant de l’aide est de 5000 euros pour la 1ère année de Master 1 et 2500 euros pour l'année de Master 2. En contre partie, les bénéficiaires s’engagent à passer le concours et à enseigner pendant au moins 5 ans dans la filière bilingue.

Le dispositif "Desk/Kelenn" est destiné aux futurs enseignants en formation (préprofessionnelle ou professionnelle) et aux enseignants qui suivent des stages de perfectionnement en langue. L’aide peut aller jusqu’à 3000 euros. Le dispositif est financé par le Conseil régional de Bretagne, le Conseil général de Finistère et celui du Morbihan. Pour candidater, veuillez entrer en contact avec l'Office Public.

Ressources enseignants

TES :

Ti-Embann ar Skolioù est un service du CRDP de Bretagne. TES a pour mission d'élaborer et de diffuser le matériel pédagogique nécessaire à l'enseignement du breton et en breton. Son site internet propose du matériel pédagogique à télécharger ou à commander.

Blogs ou sites à vocation pédagogigue :

Kostimatisto : un blog de réflexion qui présente des supports pédagogiques pour les enseignants du premier degré.

Webklas : supports pédagogiques de la maternelle jusqu'au collège

Partagez cet article